AU TRIBUNAL POUR DIFFAMATION SUR LES RESEAUX SOCIAUX

29 décembre 2016 - 18:06

C'est un jugement attendu par de nombreux arbitres qui a été rendu dernièrement par le tribunal correctionnel d'Evreux.

En effet, à l'issue d'une rencontre de coupe de France au cours de laquelle l'arbitre avait exclu un joueur suite à 2 avertissements, ce même joueur lui avait proféré des propos injurieux. Ne s'arrêtant pas à ces faits ce joueur s'est ensuite largement répandu sur les réseaux sociaux en injuriant nommément notre collègue. Celui-ci avait déposé une lettre plainte auprès de la gendarmerie. Le dossier a été repris par le procureur de la République d'Evreux qui a mené à son terme cette affaire.

Brillamment défendu par l'avocat de l'UNAF, notre collègue a été rétabli dans ses bons droits. Le fautif, qui a reconnu les faits, a été condamné à une une amende de 250.00€. Il devra en outre s'acquitter d'une somme de 200.00€ au titre des dommages et intérêts, ainsi qu'une somme de 450.00€ au titre de l'article 475-1. Soit un total de 900.00€

Ce jugement constitue une jurisprudence pour ce type d'infraction et il est bon de rappeler que la mission de service public confiée aux arbitres ne s'arrête pas aux limites du terrain de football. Chaque individu qui souhaite s'en prendre, physiquement ou moralement, à un de nos arbitres ne restera pas impuni. 

Commentaires