CONGRES 2016 DE L'UNAF

23 mai 2016 - 20:11

L'organisation du congrès de l'UNAF nationale pour la saison 2016 avait été confiée à la section régionale Corse.

Attirée par l'attrait indéniable de l'île de beauté, la délégation normande était constituée de 13 personnes sous la conduite du président de SR, Pascal FOIRET. Arrivés à Bastia en fin de matinée de ce jeudi de l'Ascension, nos congressistes se sont installés à la résidence Belambra de Borgo. 

Dès le début d'après-midi , notre président de SR se rendait au stade Furiani en compagnie des membres du comité directeur national afin de déposer une gerbe au pied de la stèle commémorant les victimes de la catastrophe ayant eu lieu lors de la demi-finale de coupe de France du 5 mai 1992.

Place ensuite à une première réunion du comité directeur national, tandis que les autres congressistes pouvaient profiter de la plage de la résidence.

Après le dîner, les organisateurs avaient réservé la cathédrale de Bastia et nous avons pu assister à un magnifique concert de chants polyphoniques corses. A l'issue de celui-ci, une promenade dans les rues de la vieille ville de Bastia nous a permis de découvrir celle-ci.

Dès le vendredi matin, les adhérents se rendaient au théâtre de Bastia pour participer aux travaux de cette assemblée générale de fin de saison. Après la présentation des différents compte-rendus des activités de la saison et du bilan financier, le thème principal de ce congrès, la loi Lamour, 10 ans après, fut abordé avec plusieurs intervenants de qualité. Ce texte de loi qui est d'un grand secours lors des agressions d'arbitres permet aux tribunaux de faire bénéficier aux arbitres d'un statut de personne chargée d'une mission de service public. Ainsi les fautifs sont confrontés à un barème de sanctions aggravées. Une analyse des différents cas fut présentée par les intervenants dont le procureur de Bastia, le vice-procureur de Marseille, le bâtonnier de Bastia, ainsi le président de la commission fédérale d'arbitrage, Eric Borghini et le directeur national de l'arbitrage, Pascal Garibian.

Pendant ce temps, les accompagnants sont partis en visite dans la région du Niolu à la découverte des traditions et paysages corses.

Après une première soirée festive et une nuit réparatrice, les congressistes se rendaient de nouveau au théâtre de Bastia pour la clôture des travaux de ce congrès. Différents points y furent abordés, dont la réforme territoriale qui aura un impact important avec la fusion des régions et de certains districts. Un exposé des travaux en cours dans les différentes régions fut effectué par les présidents régionaux. Ce qui permit de faire constater que peu de difficultés devraient subsister dans le cadre de cette réforme.

Autre point abordé: le prochain tournoi Téreygeol qui se déroulera fin octobre à Troyes et pour lequel la section jeunes de Normandie est double tenant du titre.

Dernier sujet, le prochain congrès qui sera organisé à Poissy par la SR Ile de France. Une brève présentation en fut faite par le président de la SR Paris.

Le moment était venu pour notre président national, Jean-Jacques Demarez de clôturer le congrès 2016, non sans rappeler l'échéance à venir des prochaines élections dans les différentes instances de ligue, de district, mais également de l'UNAF.

L'après-midi, pour l'ensemble des congressistes, fut consacrée à une visite du village de Saint Florent et une dégustation de vins corses dans une cave de Patrimonio.

Place ensuite à la soirée de gala où un orchestre a entraîné les convives jusqu'à une heure avancée de la nuit.

Le dimanche matin, certains congressistes regagnaient l'aéroport de Bastia, tandis que d'autres pouvaient prolonger leur séjour pour découvrir d'autres paysages corses.

 

Commentaires