43ème CHALLENGE PETIT

5 juillet 2014 - 11:37

C'est en terre ardennaise, sur les magnifiques installations du club de Bazeilles, que l'UNAF08, chère à Jean-Jacques DEMAREZ, nous avait donné rendez-vous pour ce 43ème challenge André PETIT.

Sous un soleil magnifique, la délégation euroise composée d'une trentaine de personnes arrivait sur place. La journée s'annonçait difficile pour nos joueurs en raison d'une défection de certains joueurs. Les vétérans allaient être obligés de disputer les 2 tournois pour aider les jeunes. Faisant fi des résultats, le mot d'ordre pour nos joueurs était : FAIR-PLAY

Dès le 1er match les choses sérieuses débutaient avec une confrontation contre nos amis parisiens. Malgré une bonne résistance, les dernières minutes s'avéraient fatales avec 2 buts encaissés juste avant le coup de sifflet final.

Pas le temps de souffler, les vétérans enchaînaient avec une opposition contre le Puy de Dôme. Là également, le score fut sans appel avec un résultat de 4 à 0 pour nos adversaires.

Les matchs se succédaient et devenaient de plus en plus difficiles pour nos vieilles jambes, d'autant plus qu'un de nos jeunes se blessait en marquant un but et que notre recrue picarde s'offait une luxation d'un doigt et un voyage à l'hôpital local.

La pause déjeuner était la bienvenue avec un apéritif réparateur offert par nos fidéles supporters, Monique, Eliane, Francis et Michel.

Après cette pause, les épouses et accompagnateurs profitaient de l'après-midi pour visiter le chateau de Sedan, ainsi que la vieille ville.

Les matchs de l'après-midi reprenaient et il était bientôt temps de disputer les matchs de classement. Les vétérans s'offraient la victoire contre l'UNAF52. Les jeunes étaient également confrontés à l'UNAF52 et c'est sur un coup de pied de réparation en fin de rencontre, que le plus jeune joueur du tournoi, Ilyes, offrait la victoire à l'UNAF27. Ces 2 victoires évitaient à nos couleurs la cuillère de bois.

Pendant ce temps le challenge Petit était remporté pour la 1ère fois par la Martinique devant les tenants du titre, le Puy de Dôme.

Après une douche réparatrice, place à la soirée de gala. Lors de cette soirée furent remis les différents trophées. Clou de la soirée, le trophée du fair-play, si recherché par toutes les délégations, revenait à l'unanimité des organisateurs et arbitres, et pour la 2ème année consécutive, à l'UNAF27. C'est avec plaisir que M. DEMAREZ et DUPIN remettaient ce challenge à Jean-Claude COQUELET, nouveau président de l'UNAF27 et Pascal FOIRET, président de la SR Normandie.

Ce trophée fut largement fété tout au long de la soirée par tous nos joueurs, mais également par les amis des autres délégations venant échanger les spécialités normandes contre les spécialités antillaises, entre autres.

Après une courte nuit de repos, la journée du dimanche fut consacrée au retour, non sans un arrêt déjeuner à Reims et la traditionnelle pause à Chauffour. C'était l'occasion de distribuer les différents trophées et souvenirs ramenés pendant le tournoi. Profitant du fait que ce challenge était le 20ème auquel assistaient Monique et Francis, Pascal leur remettait un des trophée. Le 2ème trophée revenant à Eliane et Michel, afin de remercier ces 4 personnes de leur fidélité et de leur dévouement auprès de tous nos joueurs lors des différents challenges.

L'heure de la séparation avait sonné et la date du prochain challenge qui se disputera à Clermont-Ferrand fin juin 2015 est déjà notée dans de nombreux agendas.

Commentaires

JEREMIE JOMBART 26 août 2014 12:18
Arbitre

SALUT A TOUS Les nouvelles de votre recrue Picarde sont bonnes malgré un détour à l'Hôpital de MEAUX le 1er Septembre pour un scanner du doigt car malheureusement je suis tombé sur un traumatologue à SENLIS qu'on pourrait appeler un CHARLOT en effet il m'a dit que je pouvait reprendre le travail le 29/08 alors que j'ai le doigt qui est encore raide et il m'a prescrit seulement 6 séances de kiné en plus des 15 déjà effectuées. Pour palier à ce mauvais diagnostique de ce CHARLOT, j'ai dû aller dans une clinique spécialisée. Je vous redonnerai des nouvelles plus tard. VOTRE FATAL PICARD.