Challenge Tereygeol 2012

27 décembre 2012 - 21:48

LA SECTION REGIONALE UNAF NORMANDIE REMPORTE LE CHALLENGE TEREYGEOL

Tous les 2 ans, entre Noël et jour de l’an, l’Union Nationale des Arbitres de Football organise le challenge Louis TEREYGEOL, challenge Futsal réservé aux équipes de jeunes regroupant l’ensemble des sections régionales de France métropolitaine et quelques-unes d’Outre-mer.

Cette année l’organisation en avait été confiée à la section régionale de l’Ile de France et c’est donc dans le magnifique cadre du CREPS de Chatenay-Malabry que 24 équipes ont pris part à ce tournoi les 27 et 28 décembre dernier.
La délégation normande, constituée de jeunes UNAFistes issus des différentes sections districales de notre ligue est arrivée sur place jeudi matin afin de prendre possession des installations.
Après un repas pris en commun, il était temps pour les responsables d’équipe et les capitaines de se réunir avec les organisateurs afin de prendre connaissance des dernières consignes. La principale, bien évidemment pour un tournoi regroupant près de 300 arbitres, étant de respecter les arbitres et le fair-play.
A 16h00, il était temps de laisser la place au jeu. Pour leur 1ère rencontre, les normands, affectés dans la poule B étaient opposés à la Picardie. Avec des matchs de 8 mn, il ne fallait pas laisser sa chance et après une belle résistance, les picards s’inclinaient sur une belle frappe de Zohir et la Normandie remportait ce match par 1 but à 0.
Lors du 2ème match, l’adversaire était l’Alsace, redoutable équipe ayant déjà  remportée le trophée par le passé. Déjouant tous les pronostics et au prix d’une domination constante, la Normandie s’imposait par 2 buts de Zohir et Guillaume à 0.
Après une pause réparatrice, le tournoi reprenait par une opposition avec le Centre. Abordant cette rencontre de manière très sérieuse la Normandie prenait facilement l’avantage l’emportait par 5 buts à 0 avec des réalisations de Zohir (x2), Guillaume (x2) et Jules.
Place maintenant à la Lorraine. Jouant de manière plus crispée compte tenu de l’enjeu de la qualification, la Normandie parvenait néanmoins à prendre l’avantage à 15 secondes du terme par une concrétisation de Logan.
La qualification en poche, la 1ère place du groupe se jouait contre la Martinique, autre équipe invaincue. Ne s’en laissant pas compter face à un adversaire plus physique, Les normands prenaient l’avantage grâce à leur capitaine Logan. Les jeunes ultramarins parvenaient toutefois à égaliser en fin de rencontre. Légèrement déçus de ne pas l’avoir emporté et aussi d’avoir encaissé leur 1er but du tournoi, les normands se consolaient avec la 1ere place de leur groupe.
Il fallait maintenant songer à regagner les chambres pour prendre un repos bien mérité avant de reprendre la 2ème phase dès le lendemain matin.
Opposée aux SR de Bourgogne, Bretagne et Maine, les normands se devaient de continuer sur leur lancée de la veille. En effet, nombre d’adversaires semblaient surpris de la qualité du jeu pratiqué par nos jeunes et ne manquaient pas de nous désigner comme favori de la compétition.
Pour ce 1er match du jour, la SR Normandie affrontait la Bourgogne. Après un début dominateur, mais stérile, les normands se faisaient prendre en contre et encaissaient un 1er but. Ne souhaitant pas laisser le doute s’installer, ils reprenaient leur domination et parvenaient à égaliser rapidement par Zohir. Un 2ème but de Guillaume annihilait les espoirs bourguignons et la Normandie l’emportait 2 buts à 1.
Pour le 2ème match de cette phase, l’adversaire était la Bretagne. Redoutant la force de percussion normande, les bretons se recroquevillaient sur leur but. Malgré 3 tirs sur les montants, nos jeunes ne parvenaient pas à ouvrir le score. Au terme du temps règlementaire, un défenseur commettait l’irréparable sur Zohir et l’arbitre n’hésitait pas à accorder un penalty à la Normandie. Guillaume s’avançait pour le frapper, mais le gardien breton au prix d’une magnifique parade détournait le tir.
0 à 0, rien n’était perdu, mais la Normandie venait de laisser passer une chance d’assurer sa qualification pour les ½ finales.
Pour le dernier match de cette 2ème phase, il nous restait à affronter le Maine, déjà éliminé. Abordant la rencontre sans pression, les normands ouvraient la marque par Logan dès la 2ème minute. C’était ensuite l’avalanche avec des buts de Tariq, Guillaume (2x), Zohir et même Benjamin, le gardien, qui parvenait à lober le gardien adverse. 6 à 0 la coupe était pleine et la qualification pour les ½ finale acquise.
L’objectif initial pour notre délégation était au départ de faire aussi bien que lors du précédent challenge où une 3ème place avait été obtenue. Il nous fallait pour cela affronter une nouvelle fois nos amis martiniquais qui avaient terminé à la 2ème place de leur poule. L’autre ½ finale voyait une opposition entre la Bourgogne et le Rhône-Alpes.
Lors de cette ½ finale, la Normandie ouvre rapidement la marque, une nouvelle fois sur une percussion de Logan. Ne cédant rien et arrivant à tenir loin de notre but nos adversaires, les jeunes normands parvenaient à l’emporter et à accéder à la grande finale. La joie était immense mais il nous fallait rester concentré pour cette finale.
Face au Rhône-Alpes, section forte de près de 1500 adhérents, nous avions affaire à un adversaire redoutable doté d’un attaquant efficace. Sans aucun round d’observation, la partie débutait sans faux rythme, chacun souhaitant rapidement prendre l’avantage. A ce jeu, le pressing et le collectif normand prenaient le pas sur les contres du n°4 adverse. Une touche aérienne de Guillaume permettait à Zohir de piquer le ballon de la tête au fond des filets adverses. Un retourné « zlatanesque » de Logan manquait de peu le cadre et déclenchait les vivats du nombreux public. Malheureusement, juste avant la pause, sur un corner, un adversaire parvenait à glisser le ballon au fond de nos filets. La 2ème période reprenait avec une nouvelle domination normande. Sur un coup-franc d’une douzaine de mètres, Guillaume, d’une frappe puissante, perforait le mur et permettait aux normands de reprendre l’avantage. Les coup-francs avaient particulièrement été travaillé tactiquement avec des déplacements de partenaires, ici Alexandre, déstabilisant la défense. La victoire était proche. Hélas, sur un de leurs rares contres, les rhônalpins trouvaient la faille par leur attaquant fétiche. 2 buts partout à la fin du temps réglementaire, il fallait en passer par l’épreuve des tirs au but.
Benjamin manquait de peu de détourner le 1er tir adverse. Logan trompait ensuite le gardien adverse et nous permettait de revenir à égalité. Actif sur sa ligne, Benjamin repoussait le 2éme botté avant de prendre ses responsabilités pour effectuer le 2ème tir normand. Sans trembler, il parvenait à botter le cuir au fond des filets. La tension était palpable alors que le n°4 s’avançait pour botter. La parade de Benjamin envoyait la Normandie sur la plus haute marche du podium et les partenaires pouvaient alors féliciter leur gardien. Les larmes d’émotion du coach, Pascal, étaient communicatives et nombreux furent ceux qui laissaient échapper quelques larmes. La joie était à son comble, mais il faut également saluer la performance de nos malheureux adversaires qui ont réussis à nous faire douter. Les cris et les farandoles n’en finissaient pas et chacun ne manquait pas de venir féliciter, nos joueurs et accompagnateurs pour l’ensemble du tournoi.
La remise des trophées par Bernard Saules, président de l’UNAF nationale, permettait à nos représentants de mesurer l’exploit accompli et c’est sous les applaudissements du public que nos jeunes recevaient ce 6ème challenge Tereygeol.
Il était temps ensuite de laisser place à la fête avec le repas de gala préparé par les organisateurs, suivi d’un spectacle présenté par les artistes du « Djamel comédie club » qui ont recueilli un large succès auprès des jeunes.
La soirée s’est ensuite continuée avec le dance-floor pour certains tandis que les autres refaisaient le tournoi au grès des rencontres avec les différentes délégations dans la digne tradition de la famille de l’UNAF.
Un grand bravo à nos jeunes joueurs, Benjamin LEVIEUX, Alexandre GARCIA, Maxime AUTHIER, Jules DELAROQUE, Tariq LGHANJOU, Zohir ZIANI, Guillaume FOIRET et Logan HISSE, sans oublier les 2 coachs Pascal FOIRET et Patrick DUBOC, pour ce succès inédit dans une compétition nationale.
Un grand merci à toute l’équipe de l’organisation de l’UAFIF (UNAF Ile de France) pour ce magnifique tournoi, en particulier nos accompagnateurs, Renaud et Gervais. Une pensée également à notre représentant des jeunes, Dimitri LAEMLE, qui aurait dû participer à ce tournoi, mais qui a été retenu professionnellement au dernier moment.
La Section Régionale tient également à remercier la Ligue de Football de Normandie pour son soutien dans cette compétition, ainsi que le club du CMS Oissel, en particulier son président, Jean DEGENAERS, pour le prêt du minibus afin de faciliter le transport de notre équipe.

Commentaires